© 2018, Lumières sur le Mékong 

Une partie des enfants parrainés